Formation l'art d'agir ensemble

Les chercheurs en écologie et en science des écosystèmes, praticiens des sciences sociales, experts de la conservation et du développement durable, décideurs, artisans du changement, entreprises vertes et innovateurs sociaux sont invités dans un questionnement collectif.

Comment la science écosystémique, les gens et le lieu peuvent devenir des partenaires courageux dans une transformation vers un futur durable pour tous?

3 jours pour explorer...

Qu’est-ce qui devient possible quand notre compréhension des écosystèmes est ancrée dans nos enjeux sociaux ?

Comment pouvons-nous utiliser les pratiques d’intelligence collective afin de guider l’exploration scientifique vers un futur plus durable tout en respectant les différentes visions du monde ?

Quel est le rôle de la science ouverte dans l’innovation socio-écologique ?

Les activités humaines mettent la planète en danger en dégradant les écosystèmes qui nous supportent, limant les opportunités pour les générations futures et restreignant le futur que nous désirons pour notre planète.

Nous nous devons de mieux comprendre les limites de notre planète tout en ré-établissant notre connexion au monde naturel, aux autres, et d’avoir le courage de contribuer a la restauration et la régénération de nos écosystèmes.

Comment la science des écosystèmes peut-elle influencer les décisions sociétales pour un futur plus durable ?

Comment peut-on intégrer les différentes visions du monde afin de travailler plus activement à trouver des solutions applicables ?

Nous contacter

Une formation en résidence de 3 jours sur l’Art d’accueillir des conversations porteuses de sens, dans la magnifique station de recherche en biologie de l’Université de Montréal, au coeur des Laurentides. Cet événement est bilingue (Anglais / Français).

Où? À la Station de biologie des Laurentides

Combien? 700$ – $1200 + taxes

Les coûts incluent:

  • Formation
  • Tous les repas
  • Matériel
  • Hébergement (3 nuits)

Équipe

Joignez une équipe de praticiens locaux et internationaux d’Art of Hosting et de scientifiques

Chris Corrigan
Chris Corrigan

« Steward » de la communauté globale de pratique de Art of Hosting, Chris est un enseignant et facilitateur des conversations stratégiques et un praticien du Art of Hosting. Son travail place l'intelligence collective et le leadership collectif au service des défis complexes. Chris a travaillé localement et à l'internationale dans une grande variété de contextes et domaines y compris lesservices sociaux, les premières nations, l’immigration, les secteurs privés, le gouvernement etl’éducation. Il a écrit et contribué à de multiples livres sur le rôle des processus participatifs pour activer des nouvelles formes de leadership et de développement communautaire.

    Samantha Slade

    Percolab | Going Horizontal

    Conscious entrepreneur, Samantha created Percolab as a living lab to prototype new ways of working together. For over 20 years, she has been put her background in anthropology and learning design in service of innovation and system change work in North America and internationally. Author of Going Horizontal – Creating a Non-Hierarchical Organization, One Practice at a Time (BK Publishers) and TedX speaker on Business as Commons.

    Paul Messer

    Percolab

    Designer industriel de formation, Paul applique le design thinking à la vie de tous les jours. Il est notre ninja de l’innovation en culture organisationnelle et design de service. Facilitateur graphique et expert en pensée visuelle, Paul créée dans l’instant des cartes visuelles qui soutiennent l’innovation des groupes et le co-design. Il est aussi le créateur des ateliers « Labo de Pensée Visuelle », et de coaching pour avancer dans la complexité et la stratégie d’affaire avec l’appui de la pensée visuelle.

    Jonathan Jubinville

    Matière brute

    Facilitateur d’expériences et intuitif curieux, Jonathan a cofondé Matière Brute dans l’intention de contribuer au développement d’une culture inspirée davantage du monde vivant que celui des machines au sein des organisations. Il mise particulièrement sur l’intelligence relationnelle au service d’une plus grande résilience face aux défis complexes de notre époque. Il est diplômé d’une maîtrise en gestion du développement durable et il conduit des recherches indépendantes sur les systèmes vivants et leur portée aux l’échelles sociales. Son prochain pas est de cocréer une école de ninjas sociaux adressée aux enfants.

    Roxane Maranger

    Professeure en écologie écosystemique aquatique, Université de Montréal

    Roxane étudie depuis plus de 25 ans l’influence des activités anthropiques sur le fonctionnement des écosystèmes aquatiques. Consciente de la nécessité de protéger les services écosystémiques maintenant et pour les générations futures, elle développe une approche d’innovation socio-écologique fusionnant les pratiques d’innovation sociale avec la science ouverte pour mieux atteindre des objectifs de conservation et de développement durable. Passionnée par l’importance de la science écosystémique dans la prise de décision sociétale, elle croit que la co-création des connaissances scientifiques écosystémique basée sur les valeurs régionales permettra de mieux communiquer le besoin crucial de protéger nos écosystèmes et leurs services pour le bien-être de tous.

    Nicolas Fortin St-Gelais

    Chercheur postdoctoral Université de Montréal

    En complétant son doctorat en écologie, Nicolas a développé un grand intérêt pour la science des données. Par le biais de la participant et de l’organisation de multiples événements conjuguant problématiques environnementales et les données ouvertes il a réalisé le grand potentiel du développement d’outils quantitatifs afin supporter la prise de décision. Il a développé InfoBaignade un outil prédictif de la qualité de l’eau présentement utilisée par la ville de Montréal et il travaille présentement sur un outil permettant d’évaluer la vulnérabilité des lacs et rivières. Maintenant il désire pousser le concept plus loin et explorer comment il est possible d’intégrer la science des données dans les approches socio-écologiques.

    Qu’est-ce que l’Art d’agir ensemble?

    L’Art d’agir ensemble est un ensemble de principes simples mais puissants pour concevoir et faciliter des conversations et des façons de travailler qui viennent puiser dans le plein potentiel des groupes et des individus. C’est aussi une communauté internationale.

    L’Art d’agir ensemble approche les conversations de manière holistique pour mener à des actions plus sages.

    L’Art d’Agir Ensemble est une pratique sociale ouverte qui incorpore (mais ne se limite pas à ) des méthodes tels que :

    • Les cafés citoyens
    • Les théories de la complexité
    • Les forums ouverts
    • Les cercles
    • La récolte d’histoires
    • Les 8 souffles du design
    • L’art de la récolte ​

    Le pouvoir de l’Art d’agir ensemble ne vient pas d’une seule méthode, mais  de l’apprentissage de l’art de de combiner subtilement différentes approches au service du contexte unique dans lequel un praticien est amenée à travailler, en se basant sur une compréhension des patrons de l’intelligence collective et du design de processus.

    + INFO sur ce réseau international : artofhosting.org

    La Station de recherche écologique

    Cette formation prendra place à la Station de recherche écologique de l’Université de Montréal. Il s’agit d’un vaste territoire au milieu de plusieurs lacs intacts, protégé depuis les années 1960.

    Il sera possible d’y nager, d’explorer en canot, de marcher ou simplement de penser dans un hamac.

    On peut y loger jusqu’à 50 personnes, dans 2 pavillons aménagés avec simplicité (2 personnes par chambre).

    Si vous avez des questions...

    nous contacter

    Formation l'art d'agir ensemble

    Nous invitons les chercheurs en écologie, les experts en science des écosystèmes, les praticiens des sciences sociales, les artisans du changement, les innovateurs sociaux dans un questionnement collectif:

    Comment pouvons-nous mobiliser le pouvoir de l’intelligence collective et les savoirs issus des sciences des écosystèmes pour restaurer et régénérer les atouts naturels de la planète, maintenant et pour les générations à venir?